page d’accueil

atelier

Une infinie passion faille au dedans de la nuit les têtes aveugles et les corps impensables d’Anne-Marie Cutolo. Pas une surface n’échappe au désancrage de la peau. Echos d’échos poignants de chair lointaine et de trames corporelles enfouies. Figures échappées de toute mémoire, vêtues de seule peinture à vif, comme ensevelies dans tout le passé de l’humanité, et arrachées au présent. L’art saigne. « C’est sans fin » dit Anne-Marie Cutolo.

Christian Noorbergen
peinture sur affiche
peinture sur affiche